Accueil Actualité Le Sénégal envisage de rendre de nouveau obligatoires les visas d’entrée

Le Sénégal envisage de rendre de nouveau obligatoires les visas d’entrée

6
0

Macky Sall n’a pas encore tranché mais le dossier est très avancé selon Jeune Afrique. En effet, les autorités sénégalaises envisagent de rendre de nouveau obligatoires les visas pour les ressortissants d’États (comme la France, les États-Unis, la Belgique…) qui en demandent aux Sénégalais.

Le Ministre du tourisme, Alioune Sarr en visite en France, devrait, selon toujours nos confrères de JA, évoquer cette question avec les tour-opérateurs français, au salon professionnel IFTM Top Resa.

Déjà introduite en 2013, cette mesure avait été abandonnée en 2015 en raison du mécontentement des acteurs de la filière touristique.
Au sein du gouvernement certains défendent le retour de cette mesure au nom de la souveraineté et de la manne financière qu’elle rapporterait. A l’inverse, ses détracteurs redoutent qu’elle nuise aux objectifs ambitieux de Macky Sall dans le domaine du tourisme.

En décembre 2012, le Sénégal avait annoncé l’instauration de la réciprocité sur les visas d’entrée pour les ressortissants des pays qui exigent des visas aux Sénégalais.

La mesure est devenue effective en juillet 2013. Un visa biométrique d’un coût d’environ 35 mille francs Cfa pour 90 jours maximum était exigé aux voyageurs entrant au Sénégal à l’exception des ressortissants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et de ceux de pays avec lesquels existent des accords bilatéraux stipulant la dispense de visa, comme la Mauritanie et le Maroc.
Les opérateurs du secteur touristique au Sénégal et à l’étranger avaient regretté l’instauration du visa, estimant que son coût et les formalités de délivrance décourageaient les voyageurs et les détourneraient de cette destination.

La mesure a été supprimée en mai 2015, par le Président de la République, Macky Sall se souvient votre portail  Quatre années plus tard, le Gouvernement envisage de revenir sur sa décision en rendant de nouveau obligatoire les visas d’entrée au pays de la Teranga (hospitalité). Comme quoi, tout doit être réciproque

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici